Le Meilleur Livre du monde, Peter Stjernström (Le Cherche midi)

9782749133621

Titus Jensen est un écrivain en pleine crise existentielle. Après quelques romans qui lui ont permis de trouver une éditrice, en la personne d’Astra, et de se faire un nom dans la littérature suédoise, il en est désormais réduit à participer à des lectures organisées par son ami Eddie X, poète admiré dans tout le pays. Lors de ces lectures d’œuvres obscures du patrimoine suédois, Titus s’attire les moqueries bienveillantes de son public, amusé par le ridicule de cet ivrogne dépressif. Un soir de beuverie comme les autres, Titus et Eddie imaginent ce que serait le meilleur livre du monde, qui toucherait à tous les domaines pour se retrouver en tête de liste de tous les classements. Titus se lance alors avec frénésie dans ce projet mais commence à soupçonner Eddie X de lui avoir volé l’idée et de chercher à le devancer.

Je remercie tout d’abord Babelio et les éditions du Cherche midi pour ce livre reçu dans le cadre d’une opération Masse critique. Premier livre suédois ne rentrant pas dans la catégorie polar que j’ai l’occasion de lire, Le Meilleur Livre du monde se rapproche pourtant de ce genre littéraire par certains aspects. On y trouve en effet du suspens, un semblant d’enquête, une intrigue à rebondissements. Mais ce roman est surtout un grand pêle-mêle avec de belles trouvailles mais un ensemble inégal.

L’histoire permet à l’auteur de développer avec humour et cynisme de nombreux thèmes comme le travail littéraire et l’inspiration, le monde de l’édition, les médecines parallèles, la vie quotidienne suédoise, ou encore le rapport aux addictions. Le lecteur suit Titus dans sa renaissance, imposée par son éditrice grâce à des stratagèmes improbables mais ingénieux, comme l’ordinateur s’allumant grâce à un alcootest. Les effets du sevrage et d’une inspiration nouvelle et foisonnante font de lui un tout nouvel homme.

Le processus créatif renaît grâce aux contraintes. Sans aller aussi loin dans le choix de celles-ci (l’ordinateur supprime le manuscrit en cours de travail si Titus n’écrit pas pendant trois jours), les contraintes sont en effet un élément déclencheur de l’inspiration. L’auteur s’amuse avec ce type de parallèles et avec des mises en abîmes, nous perdant entre les personnalités des trois auteurs : Titus, Eddie et le romancier lui-même.

Tous les personnages, et en particulier Titus et Eddie, sont haut en couleur. J’ai trouvé les descriptions assez “clownesques”. Titus est un parfait clown blanc, au début du récit. Les scènes où se produisent Eddie et Titus pour leurs lectures ressemblent à des chapiteaux. Le public s’extasie comme au cirque. Les personnages féminins sont en revanche moins développés et plus caricaturaux. Evita est une femme de pouvoir, charismatique et séductrice ; Astra est belle, intelligente mais naïve quand il s’agit d’amour. Le contraste est d’autant plus fort que les femmes semblent épargnées par l’absurdité et la folie qui caractérisent pourtant le roman. Qu’il s’agisse de Titus, d’Eddie mais aussi de Lennie, chanteur atteint du syndrome de la Tourette, ou du professeur Rolf, les personnages masculins fonctionnent parce qu’ils naissent d’un équilibre réussi entre absurde et réalisme.

En résumé, le premier roman traduit en France de cet auteur suédois ne laisse pas indifférent. L’auteur a un véritable style et une grande imagination. Il plonge le roman dans une atmosphère délicieusement absurde. Cependant je n’ai pas été totalement conquise. J’ai regretté un manque de cohérence. Trop de réalisme et d’éléments classiques pour être totalement absurde, trop d’absurdité pour en faire un roman réaliste. Le roman ne m’a pas transporté plus que ça même si ça reste une belle découverte, qui donne envie de s’aventurer davantage dans la littérature suédoise.

Publicités

Une réflexion sur “Le Meilleur Livre du monde, Peter Stjernström (Le Cherche midi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s