Peter Pan – Tome 4 – Mains rouges, Loisel (Vents d’Ouest)

Couv_3193

Dans le tome précédent, Peter faisait appel au docteur Kendall à Londres pour sauver son ami Pan, blessé par le capitaine. Lorsque la BD commence, le jeune garçon a réussi à extraire la balle reçue par Pan. Pour la suite, il est difficile de parler de l’intrigue sans trop en dire…

On y retrouve les personnages déjà croisés dans les tomes précédents : les créatures imaginaires bien sûr, toujours aussi soudées ; les sirènes, qui subiront l’assaut des pirates ; les enfants perdus à Londres, auxquels s’ajoutent Rose et son petit frère, eux aussi orphelins ; et évidemment le capitaine et ses pirates, toujours à l’affût du trésor et rendus plus cruels encore par leur soif de vengeance.

Il nous est donné à voir une nouvelle facette du personnage de Peter. Sa sensibilité et sa loyauté le rendent touchant et son côté agaçant s’efface au profit d’une maturité nouvelle. Il n’en perd pas pour autant sa fougue et sa rage.

Une fois encore, grâce à la précision des traits et à la justesse des couleurs, le dessin suit un rythme trépidant et rend compte tour à tour de la peine et de la violence.

Ce tome est encore une fois une réussite, peut-être même le meilleur de la série. C’est en tout cas dans celui-ci que tout bascule. Peter devient Peter Pan, le capitaine devient Crochet, et les enfants perdus vont rejoindre le pays imaginaire.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s