0

Valet de pique, Joyce Carol Oates, 2017 (Philippe Rey)

joyce-carol-oates-valet-de-pique-un-nouveau-roman-mordant-02

Andrew J. Rush est un auteur à succès. Ses romans policiers se vendent à des millions d’exemplaires dans le monde. Écrivain et père de famille comblé, Andrew Rush mène une vie tranquille dans une petite ville du New Jersey. Mais il cache un secret que même sa famille, son agent et son éditeur ignorent. Il écrit sous le pseudonyme du Valet de pique des romans noirs qui rencontrent un certain succès mais choquent par leurs sujets et le style violent et pervers. Andrew veille à ne rien montrer de sa double vie. Jamais il ne pourrait assumer ces récits scabreux, lui que l’on surnomme le « Stephen King du gentleman ». Pourtant, sa double vie est menacée lorsqu’il reçoit une plainte d’une voisine, Mrs Haider qui l’accuse d’avoir plagié ses romans autoédités. Plus tard, c’est sa fille qui tombe sur un roman du Valet de pique et s’étonne des similitudes entre l’histoire et sa propre vie.

Lire la suite

Publicités
0

Carthage, Joyce Carol Oates, 2015 (Philippe Rey)

livre_galerie_282

Dans la famille Mayfield, il y a Zeno, le père, ancien maire estimé de tous, sa femme Arlette engagée dans des œuvres de charité et leurs deux filles. Juliet est la jolie, Cressida l’intelligente. Cette dernière, hors norme, cynique, dérange et déstabilise même ses proches. Un soir, Cressida disparaît. Son sang est retrouvé dans la jeep de Brett Kincaid, l’ancien fiancé de sa sœur, de retour d’Irak, blessé et défiguré. Des témoins jurent avoir vu Cressida dans un bar avec Brett le soir de sa disparition.

Dans ce roman, Joyce Carol Oates retrouve ses thèmes de prédilection : l’adolescence, la famille, la blessure, l’humiliation et le mystère. Ce roman est aussi l’occasion pour elle d’évoquer l’Amérique post-11-Septembre : la guerre en Irak et le retour difficile de ces héros traumatisés et laissés pour compte.

Lire la suite

0

Daddy Love, Joyce Carol Oates, 2016 (Philippe Rey)

livre_galerie_305

Dinah est au centre commercial avec son fils quand ce dernier se fait enlever sous ces yeux. Elle revit cette scène en boucle. Si seulement elle ne lui avait pas lâché la main… Mais pourtant cela n’aurait rien changé, le ravisseur l’a assommé puis renversé avec sa voiture, la laissant inconsciente et défigurée. Les premiers chapitres racontent cet instant qui bouleverse la vie des Whitcomb. L’histoire est répétée comme pour mieux l’analyser, comprendre d’où vient la faute, comment le drame aurait pu être évité.

Lire la suite

0

Zarbie les yeux verts, Joyce Carol Oates, Folio

joyce-carol-oates-zarbie-les-yeux-verts

Zarbie les yeux verts est à classer parmi les romans pour adolescents de la bibliographie de Joyce Carol Oates. On y retrouve malgré tout les thèmes qui lui sont chers et une atmosphère qui lui est propre.

Roman pour ado par le sujet, oui. Une adolescente avec des pensées typiques de son âge. Plus précisément Francesca. Mais elle déteste ce prénom. Appelez-la plutôt Frankie. Et ne l’énervez pas, sous peine de la voir devenir Zarbie. Zarbie est rebelle, n’a peur de rien, répond et se défend. Le plus souvent Franckie ne contrôle pas Zarbie. Personnalités multiples à l’image de l’adolescence et de ses humeurs changeantes et extrêmes.

Lire la suite

2

Mudwoman, Joyce Carol Oates

book_222

Jetée dans la boue de la Black River, Mudgirl survit en étant repérée à temps par un jeune homme qui passait par là.

M.R Neukirchen, après des études brillantes, devient présidente d’une université prestigieuse. Alors qu’elle est attendue pour prononcer un discours lors d’un congrès, M.R prend la route, comme appelée par une force mystérieuse. Lors de cette escapade inattendue, elle est victime d’un accident qui la fait replonger dans ses souvenirs. Se rappellent à elle avec force Mudgirl et son enfance. En renouant avec son passé M.R devient Mudwoman et plonge peu à peu dans la folie.

Lire la suite

1

Joyce Carol Oates

Je crois que je n’arriverai pas souvent à tenir le rythme d’une chronique par semaine. Beaucoup d’occupations ces derniers jours et même si le roman est captivant, je n’ai pas encore fini Mudwoman de Joyce Carol Oates. Je me suis dit qu’en attendant je pourrais commencer à vous parler de cette auteur (puisque de toute façon, vous risquez d’entendre souvent parler d’elle sur ce blog !).

Lire la suite